h

2019 : des raisins d’exception !

Pour ceux qui répètent sans cesse qu’un site internet est inutile pour une entreprise d’aujourd’hui, nous pouvons leur démontrer aisément qu’ils ont bien tort… au vu du nombre de personnes se manifestant depuis une semaine en nous informant qu’elles ne pouvaient accéder au site. A vous tous, nous vous remercions de votre patience et de votre indulgence durant cette dernière décade et nous vous prions de nous excuser des désagréments liés à l’absence d’accès à celui-ci… Cette perte momentanée était liée à un problème technique survenu brutalement sur le site de l’hébergeur et complètement indépendant de notre volonté… Accès désormais rétabli depuis quelques heures ! 

Avant de repartir de plus belle sur les routes et les manifestations pour vous proposer nos Champagnes, revenons sur cette étonnante voire époustouflante fin de saison ! 

Comme annoncé, il fallait être patient pour récolter ces raisin 2019. Avec le retour de l’été et d’un temps sec, on débute la cueillette en douceur et surtout avec beaucoup de sérénité le 12 septembre… Certains collègues iront avant puisque la richesse en sucres était là avant cette date. Pour nos parcelles, l’état sanitaire et la richesse en sucres étaient bien là mais les belles acidités et la dégustation des baies montrant encore quelques traits végétaux nous ont incités à attendre pour toucher du doigt une qualité de récolte unique… Sous un généreux soleil et une relative fraîcheur, la cueillette s’est étalée sur une dizaine de jours avec beaucoup de sérénité et l’espoir de futures très belles cuvées et l’expression de vins de terroir comme on les aime. Cette vendange s’est déroulée dans de très bonnes conditions grâce à une équipe soudée, notamment avec le soutien pour notre équipe de permanents, des pressureurs et des cueilleurs fidèles à notre domaine. De magnifiques teneurs en sucres des raisins, du fruit riche en arômes, de l’acidité, tout était réuni cette année pour réussir à créer des vins de très grande qualité. La richesse en sucres s’échelonne de 10°2 à 11°4, teneurs rarement acquises dans nos vignobles et le tout avec un très bel état sanitaire. Même l’oïdium qui nous a fait tremblés en été a finalement été bien contenu sur les Chardonnays de notre domaine. Après 2018, qui a su pleinement nous satisfaire en qualité et quantité, 2019 restera une vendange unique avec une qualité d’exception et une quantité raisonnable, sans excès. C’est ce qu’il nous fallait, confirmée par une économie en demi-teinte et un rendement autorisé revu à la baisse par l’interprofession. Pour notre génération, 2019 sera certainement dans le top 3 des plus belles récoltes de notre carrière sinon la plus belle… Du moins, nous l’espérons sincèrement.

La main sur les fermentations 

Après la cueillette et le lourd nettoyage du centre de pressurage puis rangement des matériels, s’en est suivi un travail de vinification tout en précision et en rigueur dans les cuves inox et dans notre parc d’une vingtaine de fûts. Beaucoup d’activités, intenses suivis de fermentation alcoolique mais quelle satisfaction d’effectuer nous-même ce travail. Sentir ces belles odeurs de transformation des sucres en alcool par les levures reste un instant privilégié parmi les différentes étapes de notre activité de vignerons artisans. C’est à ce moment là de l’élaboration des futurs vins que l’on prend véritablement conscience de la dimension « artisan » de notre métier. 
Les jus ayant fini de fermenter sont maintenant devenus vins et la deuxième fermentation effectuée grâce à des bactéries cette fois, est lancée. Il s’agit de transformer un acide perceptible en un autre qui l’est beaucoup moins pour le dégustateur, on appelle cela la fermentation malo-lactique car l’acide malique est transformée, en autres, par une bactérie en acide lactique. Par choix, cette fermentation n’est pas lancée sur les vins vinifiés en barriques pour préserver une fraîcheur et une tenue à la garde qui surprendront à la dégustation.

Alors que le calme reprend possession de la cuverie, l’agitation se concentre ailleurs, surtout au bureau pour la préparation des événements, des livraisons de fin d’année avec l’envoi de divers courriers. 

Le dégorgement des dernières bouteilles est également en cours, à cette étape le dépôt accumulé dans le goulot est éjecté avant l’ajout d’une liqueur d’expédition qui déterminera s’il s’agit d’un Brut, d’un demi-sec ou d’un extra Brut avant de les fermer avec un bouchon en liège retenu par une plaque de muselet et un fil de fer.

Promouvoir “nos” Cuvées 

Les représentations ont aussi débuté, avec cette année une première participation à un bel événement festif autour du Champagne en Italie. Invités par un client distributeur, cette présence était fort enrichissante et nous a permis de constater l’engouement certain et l’intérêt porté par les italiens à nos bulles, de la très belle communication faite sur le Champagne. Echanges très positifs aussi avec les collègues champenois également présents à cet événement.  

Echanger pour progresser

Cette semaine, l’agenda reste chargé avec notamment la tenue du VITeff à Epernay et l’organisation de nombreuses conférences techniques et économiques. Nous devrions donc ressortir avec de nouvelles idées et surtout un esprit positif indispensable à la bonne poursuite de nos activités.

Travaux d’automne au vignoble

Au vignoble, les teintes automnales prennent possession doucement du feuillage et des paysages. La pluie de la dernière décade a malheureusement entravé les interventions au niveau des sols qui étaient prévus afin de les ouvrir un peu avant l’hiver. Les prélèvements de terre pour analyse sont programmés et permettront d’adapter la fertilisation aux besoins de la vigne. Les pieds atteints de maladies du bois ont pu être arrachés, les vignes sont en train d’être pré taillées au niveau supérieur, les agrafes des fils palisseurs enlevées. Les ceps n’attendent donc plus que la future chute des feuilles pour recevoir les premiers coups de sécateur de la taille qui s’étalera alors sur tous les mois d’hiver.

Champagne Thevenet Delouvin

28, rue Bruslard – 51700 Passy Grigny – FRANCE
Tél. : +33 (0)3 26 52 91 64
Mail : contact@champagne-thevenet-delouvin.fr

Cochet Concept